Comment charger, créer, partager des parcours GPS de rando ?

Le GPS fait désormais partie de la panoplie du randonneur en complément des traditionnelles cartes papier et  boussole . Dans un article précédent  j’avais répertorié les principales App GPS pour smartphone permettant d’enregistrer votre trace. Voyons maintenant quels usages en faire par l’intermédiaire d’un paquet numérique appelé :  le fichier .gpx

A quoi ressemble un fichier gpx  ?

Ce suffixe signifie  GPS Exchange Format  . Le fichier contient un ensemble de points enregistrés lors de votre parcours (longitude et latitude des waypoints ) ainsi que plusieurs métadonnées :  nom, auteur, description, copyright, date, heure..etc.

Le format .gpx (ou KML développé par Google) sont désormais des standards  gérés par l’Open Geospacial Consorcium.  Les autres formats sont  dits « fermés » car spécifiques aux marques (ViaMichelin, Navteq.. ) . En explorant la source d’un fichier gpx , vous trouverez ce type de lignes en code html . Les connaisseurs peuvent ainsi les bidouiller pour en améliorer certains paramètres dont la précision.

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="no" ?>
<gpx xmlns="http://www.topografix.com/GPX/1/1" creator="byHand" version="1.1" 
    xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" 
    xsi:schemaLocation="http://www.topografix.com
<name>Cala Sant Vicenç - Mallorca</name>
    <sym>City</sym>
  </wpt>

Quelles sont les  diverses utilisations des fichiers . gpx ?

trace gps iphinegie1)Visualiser la trace sur votre smartphone

Votre smartphone, son GPS et l’App de navigation embarquée génèrent donc ce type de datas qui servent  en premier lieu à visualiser la trace finale de votre randonnée sur votre appareil. (Attention , une fois  seulement la fonction GPS désactivée ou sur pause selon les App) . (Voir mon post sur les App GPS pour smartphone)

2)Exporter la trace et la partager avec d’autres randonneurs

Selon les App utilisées vous pourrez exporter cette trace le plus souvent de votre smartphone vers un site « traceur » via un ordinateur . (Rappelons qu’un tel fichier ne contient aucune donnée cartographique type IGN ou OSM !) . Votre smartphone garde en mémoire toutes les traces de vos randonnées. Selon les App , elles sont classées par date, par type (visible, nouvelle..) . Une fois exportées sur votre ordinateur, (généralement via le mail) et chargées sur le bureau ou dans un dossier,  elles apparaissent selon cet exemple Iphigénie avec ce nom  :

exp-11 mars 2018 11 28 50. gpx

Vous pouvez alors changer leur nom en gardant impérativement l’extension .gpx  :

rando vexin 11 mars  18 – 24 km.gpx

Ces fichiers pèsent de 100 à 500 ko. Vous pouvez donc les garder soit sur votre smartphone, soit sur votre ordinateur sans  crainte d’encombrer la mémoire du portable ou celle de votre disque dur.

Comme nous le verrons, il existe de nombreux sites collaboratifs, commerciaux, où sont stockés ces fichiers. Il suffit souvent d’ouvrir un compte en ligne et de proposer votre rando en importation. Ces sites mettent alors à disposition de tous les internautes vos parcours en  téléchargement gratuit. (le trafic généré par VOS fichiers suffit à générer de la pub !)

3)Utiliser des traces gpx existantes et les suivre.

Ces traces au format Gpx sont utilisables de deux façons :

  • Visualiser les traces   . Cette opération se fait sur votre ordinateur via une fonction de lecture présente sur les sites où elles sont stockées . Il existe aujourd’hui des milliers de traces postées par les randonneurs du monde entier, aussi bine pour la rando, le VTT ou le ski voire la nation.
  •  Suivre une trace . Selon l’App GPS de votre smartphone, vous pouvez importer une trace de ces sites au format .gpx et la suivre . L’assistant vocal et un fléchage sur l’écran de votre smartphone vous indiquent  la direction à prendre pas à pas. J’avoue que ce n’est pas très pratique notamment en ville car la précision de l’enregistrement des points  (waypoints) varie selon l’environnement. Le mieux sera encore de la tracer sur écran via un des utilitaires  et d’imprimer la  carte de votre itinéraire. (Les impressions d’écran ne dépassant pas les 72 dpi  mieux vaut utiliser un utilitaire qui vous offre une résolution d’impression égale ou supérieure à 150 dpi)

création trace openrunner4)Tracer  votre randonnée et générer vous même un fichier .gpx

Si application  choisie travaille avec le fond de cartes de l’IGN (Géoportail) ou les données d’OpenstreetMap) , vous pouvez alors préparer sur un ordinateur votre prochaine randonnée presque mètre par mètre . L’échelle idéale de la carte reste le 1:25.000 e pour obtenir une précision correcte. Rappelons que les cartes IGN de Géoportail comportent en plus le tracé des GR mis à jour tous les 5 ans environ. Une fois votre  tracé réalisé sur écran vous connaissez alors la longueur de la rando mais aussi son dénivelé. Il ne vous reste plus qu’à l’exporter au format .gpx . vers votre smartphone , l’imprimer ou la partager en ligne avec d’autres randonneurs.

Vous l’avez compris ces fichiers gpx favorisent  à la fois la création d’itinéraires, leur stockage, les échanges entre randonneurs. Les développeurs travaillent aujourd’hui sur des programmes permettant une meilleure gestion de tous vos fichiers notamment sur un outil de visualisation simultanées de plusieurs traces .

Les meilleurs utilitaires  en ligne

La plupart des sites proposent gratuitement les utilitaires « standard » de lecture/écriture de traces GPS . Les versions avancées Premium ou Pro sont payantes, entre 5 et 20€/an ou appellent parfois au don pour supporter les frais de développement.

rando visugpxVisugpx.com  C’est l’utilitaire où vous trouverez toutes mes randonnées . L’interface très intuitif et performant permet de créer, analyser les traces gps d’une foule d’activités (rando, vtt, ski..etc..). Chaque trace analysée comporte une fiche récapitulative des paramètres  dont un lien qui permet de la partager sur un blog.  Les traces sont classées par années. Fonds de cartes disponibles OSM, OCM, OTM, ESRI . Ce site permet également de créer vos itinéraires avec l’aide au besoin de tutoriels vidéo

GPX-View   Si l’interface de ce site n’est pas des plus esthétiques, il constitue cependant un outil efficace pour visualiser les traces (gpx et kml) . un menu déroulant permet une recherche par activités dans une bibliothèque . Les randos sont classées par date et téléchargeables aux formats .gpx et KML.

utilitaire randogps.netRandogps.net . ce site stocke actuellement plus de 20.000 traces. Une carte interactive permet de puiser des idées dans chaque département et ce par durée de randonnée et selon le dénivelé . Une palette d’outils vous donne accès au tracé, au profil,  à une vue en 3D avec Google Earth, au téléchargement. Enfin une fonction très pratique est prévue pour exporter facilement les traces vers l’App  Randogps.net de votre smartphone .

Mygpsfiles.com  L’utilisation de ce secteur et éditeur de traces n’est pas évidente à première vue . Toutefois, avec un peu d’habitude il permet la création d’itinéraires avec une bonne description sur divers fonds de cartes grâce à une boite à outils très complète.  Une fois en ligne la trace est stockée pour 30 jours, une durée suffisante pour la partager avec les amis.

utilitaire gpsvisualizergpsvisualizer.com . C’est du lourd et tout en anglais  ! L’outil est  néanmoins très complet et permet de visualiser toutes les traces sous les principaux formats . Il est toutefois orienté vers Google Map et Google Earth. Hélas pas de fond de carte IGN.  Ce site propose aussi des outils de conversions intéressants.

openrunner.com . Il s’agit sans aucun doute d’un des sites les plus complets en matière de création, partage et gestion des traces d’activités sportives . Son interface est remarquable d’esthétique et de performances. Disponible en 4 langues et en App sur smartphone, il offre trois forfaits d’abonnement . Standard gratuit, premium (1,25€/mois) et Pro (5,75€/mois). La version Pro s’adresse davantage aux clubs et associations avec des outils de communication via un blog notamment.

utilitaire visorandovisorando.com. Ce site remarquable permet la visualisation de traces en France (IGN) mais aussi à l’étranger via un menu déroulant. On y retrouve les principales fonctions de téléchargement, création et stockage dans une bibliothèque. Très orienté partage le site dispose d’un forum . Le club Visorando payant (12€/an) donne accès à des fonctionnalités plus avancées  (visualisation pleine page, édition pdf, data monde..etc..) . Une App smartphone existe également sous IOS et Android)

utilitaire ignrandoIGNrando.fr  L’honorable institut frappe ici très fort avec un site à l’ergonomie très aboutie dont une menu de recherche de traces très performant et facile suivant votre activité, la longueur du parcours etc.. L’Ignrando met l’accent sur le caractère communautaire des utilisateurs selon leur activité, avec partage et création de parcours. Il y a bien sur l’incontournable Boutique avec un large choix de packs de cartes, topos papier ou numérique ainsi que GPS maison Twonav . L’Ign fait ainsi le tour de l’activité rando avec la gamme complète des outils d’orientation sur PC/Mac et App

Callardin  .    Voici un utilitaire fort  simple développé par un particulier. C’est avant tout un traceur d’itinéraires de rando s’appuyant sur une cartographie IGN. La barre d’outils comporte les fonctions principales d’éditions sous forme de pictogrammes. L’utilitaire présente  notamment une fonction pratique  d’impression de carte et  bien sûr une touche d’export de fichier en .gpx

tous les GR de FranceGR-infos.fr . Ce site répertorie des centaines d’itinéraires de rando et ce à partir des GR, PR et GRP . L’interface n’est pas esthétiquement folichon mais pratique. Tous les parcours sont visualisables et téléchargeables via les sites Google Map, Google Earth, Visugpx et GPS-View. Le site coopératif propose également les hébergements disponibles sur ces parcours. Les randonneurs peuvent également y publier des messages.

vue 3D rando google earthGoogle Earth, Google Maps. On ne les présente plus ! Google Earth met à disposition toute sa puissance avec quelques gadgets amusant comme la fonction « visite » qui offre un suivi aérien de votre randonnée, le tout en relief of course .  Quant à Google Map,  vu que le fond topo n’est pas au 1:25.000e, il n’est pas vraiment adapté à la randonnée, il permet juste de tracer une randonnée mais avec  peu de précision .

utilitaire rando GPS garminBasecamp (Garmin) . Il s’agit d’un logiciel maison développé pour leurs GPS , au demeurant performant . Basecamp propose la cartographie IGN  pour  préparer vos randos . Mais elle reste payante (et hors de prix)  pour l’utiliser sur les GPS Garmin. Plus énervant encore , chaque carte (France entière, région , etc.) est appairée avec un seul appareil Garmin. Il est donc impossible de l’utiliser sur un autre appareil ou de la revendre. Je ne parlerais des fausses manips fatales avec la carte de stockage micro SD..!

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.