Rando dans un Vexin couleur Mantes à l’eau

Une randonnée de 22 km sur les hauteurs de la vallées de la Seine
Une randonnée de 22 km sur les hauteurs de la vallées de la Seine

Pour un parigot en mal d’air frais, la rando hivernale n’est pas toujours le Nirvana. Après une analyse rapide de la météo, il commence par remercier le ciel que le temps soit sec . Déjà une bonne chose et un début de motivation pour quitter son lit un dimanche matin . Puis il jette un oeil sur le thermomètre qui affiche ce jour-là ..2°C . Là, le doute s’installe dans son cerveau encore embrumé et il trouve une bonne dizaine d’excuses bidon pour ne pas y aller. (En ce me concerne , il s’agit de doubler les couches polaires, d’enfiler une cagoule  sous le casque et de prendre mon scooter  en mode congélation jusqu’à la gare de l’Est).  Une douleur soudaine venue de nulle part, un niveau de forme très très moyen , un billet Mobilis à 16,60€ pour si peu de bonheur.. tout y passe. Et pourtant, rien n’arrête le randonneur du dimanche. Pourquoi ? L’idée même de commencer une nouvelle semaine sans rando lui mine le moral, sans même parler de sa future ENORME culpabilité !

C’est ainsi que je rejoins ce jour-là la Gare de L’Est. Le soleil est étincelant et une trentaine de randonneurs du club Sport et Nature ont répondu présent à l’invitation de Didier. Direction la Gare de Meulan, soit environ 40 minutes de train.  Nous arrivons dans la partie sud-ouest du Parc Naturel du Vexin. Tout le monde connaît ce vaste domaine protégé qui s’étend jusqu’en Normandie. 220px-Mantes-la-Jolie_convoi_poussé2C’est un paysage vallonné au relief très « modéré » , un cocktail de plaines agricoles, de larges bosquets agrémenté de nombreux rivières et ruisseau. Le patrimoine culturel ne manque pas d’intérêt. Le randonneur curieux pourra y dénicher de jolies demeures, des églises blotties dans la nature ou encore des vestiges d’une ère paysanne glorieuse. Cela dit,  cette randonnée  de 22 km de Meulan à Mantes-La-Jolie n’est pas la plus belle du Vexin. Après une montée assez raide , on se retrouve sur un plateau plutôt venté et frisquet. Je vous conseillerais plutôt d’y revenir au printemps pour profiter d’un décor verdoyant qui s’étire à perte de vue. La  sublissime collégiale de Mantes mérite à elle seule le voyage.

Capture d’écran 2016-03-17 à 09.41.00
Le parcours de 22 km emprunte un long plateau avant de rejoindre la Seine
280px-Collegiale_Mantes_110404
La collègiale de Mantes-La-Jolie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.