Tour du Golfe du Morbihan : GR34 de Vannes à Arradon

La partie nord du Golfe du Morbihan toute proche de l’Ile aux Moines et la presqu’île de Séné. Joli parcours de 25 km.

Le GR34 se picore, se déguste au gré de son appétit de marcheur ou lorsque son envie de Bretagne devient irrépressible. Je l’ai laissé l’an dernier à Crozon dans le Finistère pour le reprendre cet  été dans le Morbihan sans le moindre ordre logique. Il faut dire que notre histoire qui débute au Mont St-Michel dure depuis bientôt cinq ans. Et assurément ce sentier côtier ne manque pas d’atouts pour m’attirer  chaque fois vers le granit des calvaires, les odeurs de goémon, les fruits de mer voire les crêperies.   Le GR34 ne se contente pas de suivre le littoral breton sur 1 800km , il propose en prime un Tour du Golfe du Morbihan, une jolie balade de 220 km, avec les îles . Cependant la « petite mer » ne m’ est pas  totalement inconnue. J’ai en effet déjà bouclé la presqu’île de Rhuys, sillonné par le passé l’Ile aux Moines, l’ïle d’Arz et remonté le sentier

Port Anna – La navigation bat son plein l’été et les places au mouillage devient chères.

de  Locmariaquer jusqu’à Crach.  Je vais donc profiter  d’un nouveau séjour à Sarzeau pour  découvrir avec Christine, la régionale de l’étape, la portion entre Vannes et Arradon par le fameux sentier côtier, soit près de 25km. C’est l’occasion de refaire un détour par les remparts et les jardins de Vannes. Ce jour de juillet la ville se réveille de ses folies de la veille. Le bal annuel des pompiers a réuni plus de 10 000 personnes et les préparatifs du festival jazz estival vont bon train. Le GR part de la rive ouest du port pour longer le bras de mer jusqu’au nouvel embarcadère. L’époque où les Vedettes Vertes appareillaient du centre est bien loin.

L ‘importante flotte  de la Compagnie des Îles  actuelle avait besoin d’espace vu qu’elle transporte désormais chaque été des milliers de touristes dans le Golfe et vers les îles d’Houat, Hoëdic, Belle-Île… Sur les premiers kilomètres le sentier est parfaitement large,  lisse, trop  aseptisé à mon goût. Il  fait ici le bonheur des joggers et des promeneurs. Il faut atteindre le bourg de Campen pour qu’il retrouve enfin un caractère plus sauvage.

Le chemin s’enfonce alors dans les premières forêts de chênes et flirte avec les vasières. De petits échassiers y partagent ces étendues avec  mouettes et goélands dont seuls les cris brisent le prodigieux silence. Le GR34 serpente de criques en étiers profonds comme des fjords qui rallongent l’itinéraire de plusieurs kilomètres et nous donnent l’impression de ne guère progresser. Parfois il frôle de quelques encablures les grandes îles du golfe, on

Les vestiges d’un passé prestigieux, d’une aristocratie en quête de nature et de bains de mer.

s’y rendrait presque d’un pas. Les bateaux de croisières circulent ici dans d’étroits chenaux avec une surprenante aisance malgré le peu d’eau et les courants. Le décors change à marée basse en nous faisant découvrir des grèves insoupçonnées ou en forçant le marcheur à s’écarter de la rive  vers d’autres décors lorsque l’océan inonde à nouveau le golfe . Campings, petits ports animés, multitude de bateaux accrochés aux corps-morts, le golfe grouille de monde par endroits.  Nous improvisons un pique-nique sous les pins devant Port-Anna de la pointe de Séné avant de poursuivre vers Arradon.  Le GR34 a gagné le droit d’exister grâce à l’initiative de

Les vasières du Golfe, paradis protégé des échassiers locaux ou en migration.

quelques passionnés dans les années 70.  Il se déroule souvent  sur des passages de pierre aménagés  le long des propriétés privées  qui lui ont céder quelques mètres. Ces « trottoirs de la mer » sont bien pratiques pour suivre cet itinéraire  mi-terrestre, mi aquatique marée haute. Les GRistes sont peu nombreux. Nous croisons un couple de randonneurs lourdement  chargé qui remonte vers Lorient. Ce soir ils dormiront à la belle étoile en camping sauvage. Une jeune fille voyage elle aussi en autonomie totale, en solo. Elle commence un tour de France sur le GR34 et ce voyage lui prendra  bien sûr plusieurs étés. Ces côtes parfois tempétueuses, aux plages si douces restent un formidable terrain d’aventure. L’arrivée à Moustoir d’Arradon marque la fin de notre randonnée.  C’est ici que nous devons reprendre le bus 23 qui nous ramènera en ville puis un la ligne 4 vers Sarzeau. Avec une fréquence estivale plutôt réduite, mieux vaut être soit patient soit prévoyant. N’étant ni l’un ni l’autre, je choisis l’option autostop, une formule qui marche assez bien en Bretagne. Il me reste encore des kilomètres à parcourir avant d’en avoir fini avec le Golfe. Je sais déjà que je reviendrai y marcher , déguster des huîtres à l’improviste chez un mareyeur et m’éblouir du soleil couchant sur les dunes.

Infos pratiques Golfe du Morbihan

-Prévoyez parfois votre itinéraire selon les marées. Certains passages sont submergés à marée haute . Emportez suffisamment d’eau et de ravitaillement. Le GR34 est interdit aux vélos. Le camping sauvage est théoriquement aussi interdit

Le Tour du Golfe du Morbihan vous propose plus de 200 km de randonnée en plaine nature

– si vous n’êtes pas en voiture, le réseau de bus Kiceo pratique un tarif unique d’1,50 € et fonctionne très bien. Retirez les horaires aux divers offices de tourisme. Pensez également à la solution bateau pour vous déplacer dans le golfe. Dès septembre, la fréquence des liaisons est considérablement réduite.

A mettre dans le sac à dos avec l’horaire des marées, l’horaire des bus et celui des liaisons maritimes.

 

Une réflexion sur « Tour du Golfe du Morbihan : GR34 de Vannes à Arradon »

  1. Ah, le GR34… il me fait rêver ! Il est sur ma liste des randonnées que je voudrais faire en 2019. Je ne ferai pas forcément tout à pied, je pense que je prendrai un peu le bus aussi, mais à chaque fois que je vais en Bretagne cela me donne envie d’y rester plus longuement…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.