Vallée de Chevreuse : attaquez-la par le Racine !

Croyez-vous que c ‘est facile pour un randonneur parigot d’écrire un énième article sur la vallée de Chevreuse sans tomber dans la banalité ??! Sachant qu’en bon journaliste je reste très attaché à la doctrine :  » Ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il ne faut rien écrire.« , voici donc un nouveau post sur le sujet au titre particulièrement inspiré . Ce n’est pas les sentiers qui manquent en Ile-de-France me direz-vous , ne fallait-il pas marcher ailleurs que sur le sempiternel Chemin Jean Racine ?

En haut : tracé de la rando depuis la la gare de La Verrière. A gauche : le parcours complet du Chemin Jean Racine.

Responsable mais pas coupable. J’en reporte en effet l’entière responsabilité sur Geneviève notre guide du jour. L’amazone des grands chemins, que dis-je l’infatigable arpenteuse du sentier balisé francilien, aurait-elle encore tirer ce parcours du catalogue Visorando ? Pas sur .. mais ..hum ! Ce mauvais site internet doublé d’une abominable App (y a que la mauvaise foi qui sauve ) est devenu aujourd’hui une mine d’itinéraires pour les parisiens confinés en quête d’évasion de proximité. Bien sûr, rien de comparable avec trekkingzone.fr dont le contenu et l’humour des récits restent à ce jour inégalés.

Long flirt d’un bouleau et d’un chêne ….
… un coup à en perdre la tête !

Evidence, les allées interminables et rectilignes du début de cette randonnée pluvieuse me plongèrent d’emblée dans un scepticisme abyssal doublé de la question : « Allais-je survivre à l’ennui de ces premiers kilomètres » ? Afin de rassurer rapidement le lecteur je répondrais : oui. Car le Chemin Jean Racine qui serpente par la suite sur la ligne de crêtes au dessus de la rivière le Rhodon ne manque vraiment pas d’intérêt. Les plus curieux (c’est dire ceux qui ne marchent pas forcément la tête dans le guidon ou qui n’écoutent pas stoïquement le blabla d’un compagnon pris au piège) et bien ceux-là remarqueront que les sept bornes de l’itinéraire comportent chacune une jolie citation du célèbre l’écrivain. A cette séquence culture j’ajouterais un passage obligatoire sur l’Abbaye de Port-Royal..des Champs. A ne pas confondre avec l’Abbaye Port-Royal ..de Paris .

l’Abbaye de Port Royal des champs et sa petite chapelle d’un charme dingue !

Tout visiteur tombe sous le charme de la petite chapelle dans son pré verdoyant si bucolique avant de sortir son portable pour immortaliser cet instant magique d’un adroit selfie. Le Chemin Jean Racine conduit bien sûr à l’autre curiosité de la région, l’incontournable Château de la Madeleine. (Pas de confusion, le nom de cet édifice n’a pas été donné par le fameux Proust) . De ce très beau belvédère , le randonneur comblé ressort généralement son portable pour un second selfie avec en arrière-plan un panorama sur Chevreuse et sa foule de pavillons beigeasses, tous identiques, dûs aux bétonneurs de banlieue.

Les plus beaux instants ont aussi une fin et cette randonnée s’acheva en revenant à la gare de Saint-Rémy. Ce Parc Naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse comporte d’autres trésors. Et si vous n’avez pas pu en voir davantage ce jour-là, comme aurait dit Jean Racine : « n’en faites pas pour autant une .. tragédie , revenez au printemps ! « 

Téléchargez la trace de cette randonnée ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.