Sentiers périurbains : des randos aux frontières de la ville

600 km de rando du 3e type sur 150 communes et 7 départements.

Alors que la plupart des randonneurs d’Ile-de-France rêvent de nature préservée, de vastes plaines et de forêts, autant d’espaces  qui abritent souvent un riche patrimoine historique, une poignée de  défricheurs a choisi d’explorer à pied les confins de quelques grandes villes.  Ils sont architectes, écrivains, journalistes, des randonneurs qui partent aux frontières de la ville tenter de comprendre comment fonctionnent ces ensembles urbains et comment y vivent les hommes. Alors GPS  et cartes en main, ils s’immergent entre les dédales des échangeurs d’autoroutes, des canaux , des pylônes de lignes haute tension. Ils s’enfoncent dans les cités, errent dans les zones commerciales, les contournent, se perdent dans les ruines industrielles et les usines désaffectées. Ces no man’s lands cernent nos villes et nous mettent face aux  territoires de rejet et d’abandon tels des campements de Roms, des décharges sauvages ou des terrains de jeux plus que vagues pour des gamins de banlieue en quête d’évasion.

Ces sentiers de rando improbables perdus dans le béton, la ferraille et les herbes folles s’ouvrent désormais au public sous le label déposé Sentier Métropolitain. Celui du Grand Paris sera balisé en 2020. Il offrira près de 600 kilomètres de randonnée,  soit trente jours de marche dans la plus grande métropole francophone du monde en constance mutation urbaine et sociale. Le tracé de ce sentier métropolitain n’est qu’un instantané à saisir. Demain de nouvelles voies de communication, de nouvelles constructions ou destructions en changeront probablement  le  profil.

Le sentier Métropolitain du Grand Paris couvrira 150 communes et 7 départements, le long de trois boucles qui se recoupent et passent par Cergy, Saint-Denis, Marne-la-Vallée, Créteil, Évry, Versailles, il traverse un territoire de 2 000 km2 , une région d’Ile-de-France peuplé de 11 millions d’habitants.  Ce sujet a été traité en 5 volets, cet été, dans le quotidien La Croix. Retrouvez tous les détails sur le site www.la-croix.com.

Des sites pour en savoir plus et participer à ces randonnées :
levoyagemetropolitain.com
lesentierdugrandparis.com
banlieuedeparis.org

À lire aussi :
La Révolution de Paris, de Paul-Hervé Lavessière (Éd. Wildproject, 194 p., 20 €) ;
Les Aventures de poche. Simples, courtes, au coin de la rue, d’Olivier Bleys (Éd. Hugo Doc, 178 p., 17 €).

Définition du Sentier Métropolitain ? (texte et graphiques source La Croix)

Développés depuis 2010 à Marseille, Londres, Tunis, récompensés de la médaille de l’Urbanisme en 2013, les Sentiers Métropolitains se situent à la croisée des mondes de l’aménagement, de l’art, du tourisme, de l’écologie. Ils consistent en 3 volets inséparables :
1 – un itinéraire élaboré de façon concertée avec les territoires et les acteurs qui y œuvrent.
2 – des explorations : repérages, marches publiques, randonnées métropolitaines…
3 – des récits partagés : projets artistiques, livres, articles, récits de voyage, feuilletons sonores, films documentaires, guides. SentierMétropolitain® est une marque déposée par l’association « Sentiers Métropolitains ». Ce label garantit la qualité des itinéraires réalisés dans les territoires concernés et la conformité du projet au Manifeste des Sentiers Métropolitains présenté à Londres en septembre 2016 (cf. MT Manifesto)

Une réflexion sur « Sentiers périurbains : des randos aux frontières de la ville »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.