Archives du mot-clé GR75

GR75 tour de Paris – part.3 serres d’ Auteuil – Pte de la Villette 18 km

Un tour de Paris à pied de 50 km en 3 étapes

Cette troisième et dernière portion du GR75, le tour de Paris à pied, repart donc des serres d’Auteuil. Ce site historique, voisin des courts de Roland Garros, doit absolument faire l’objet d’une visite à part entière car il abrite de formidables collections. La traversée du Bois de Boulogne m’est familière car j’en connais tous les sentiers. Cependant j’aime m’y balader pour son atmosphère hivernale et surtout sa tranquillité . Le GR75 en sort à la Porte Maillot et il est très bien balisé jusqu’à la Porte de la Villette, son point de départ. La promenade Bernard Lafay qui mène à la Porte d’Asnières fut une autre surprise. Imaginez une suite de squares qui s’enchaînent en bord du périphérique Ouest, serpente entre les immeubles , bref une bordure de verdure tout à fait improbable à cet endroit !

GR75 Partie Sud-ouest
GR75 Partie Nord

Le quartier des Batignolles m’a également étonné car j’avais totalement ignoré sa mutation depuis ces dernières années. Ministère de la Justice, Maison des Avocats, parc Martin-Luther King, passerelle Marcelle-Henry, ce quartier de Paris a fait un bon dans le XXIe siècle en héritant d’une véritable audace architecturale. J’avoue que les derniers kilomètres depuis la Porte de Clichy ne sont pas les plus passionnants, à part le mail Bréchet et la Forêt linaire qui apportent une touche naturelle dans ce nord parisien lui aussi en pleine mutation. C’est ici en effet que va grandir le campus Condorcet et ses milliers d’étudiants. Le quartier de la Chapelle International à proximité, vaste projet immobilier implanté sur 7 ha cédés par la SNCF, est presque terminé. Toutefois il souffre encore de son image pour attirer parait-il suffisamment entreprises.

Ce GR75 se termine donc par un retour à la Cité des Sciences. J’ai donc mis trois jours pour le parcourir les 50 km annoncés en prenant mon temps. Je vous conseillerais de le faire au printemps pour profiter des jardins en fleurs.

GR75 Etape 1 Villette-Bibliothèque Nationale F.Mitterand
GR75 Etape 2 Bibliothèque F.Mitterand – Serres d’Auteuil

Conclusion. Ce parcours péri-urbain vous donnera une autre approche de la Capitale, loin de certains clichés touristiques. Des fortifs au périph’, en passant par le déroulement du tramway des boulevards des Maréchaux et l’ aménagement progressif de la petite ceinture ferroviaire, depuis le XIXe siècle les frontières de Paris ne cessent de se transformer pour faciliter son accès, loger sa population, moderniser ses transports, offrir à ses habitants des ilots de verdure , accueillir dans ses moindres espaces libres des équipements sportifs.

GR75 Etape 3 – Serre d’Auteuil – Cité des Sciences et de l’industrie (Porte de la Villette

La prolongation des lignes de métro, l’implantation de lignes de tramway circulaires dans la cadre du Grand Paris Express lui donnent un autre visage. En tant que parisien, j’ai pris beaucoup d’intérêt à en découvrir des rues, des monuments jusqu’à présent complètement inconnus.

GR75 – Tour de Paris Part. 2 Bibliothèque Nationale- Serres d’Auteuil . 17 km

Ce deuxième tronçon de mon tour de Paris par le GR75 reprend donc à la Bibliothèque Nationale François Mitterand. Guide de la FFRP en main , App iphigénie calée sur l’Iphone, je quitte le quartier vers 10 h du matin sous un vent glacial et un soleil d’hiver rasant . Cette partie sud de Paris est tout aussi intéressante, avec l’alternance de zones ultra urbaines comme le parvis des Olympiades , fief d’origine de la communauté asiatique et des parties plus aérées.

Départ de la Bibliothèque François Mitterand
Arrivée aux Serres d’Auteuil

Le GR75 se fraie un chemin entre les tours de la dalle et les petits centres commerciaux du quartier. Force est de constater que la ville de Paris aménage depuis plusieurs décennies le moindre espace vert pour installer des aires de jeux dans ces nids de béton . Il faut franchir l’avenue d’Italie pour retrouver un peu d’air, vers le Stade Charlety. Le Tramway T4 et son tapis de gazon vert ont éclairé le décor de ce boulevard autrefois si triste. Indubitablement les baliseurs du GR75 ont d’ailleurs fait leur possible pour oxygéner le marcheur car l’itinéraire passe par un nombre important des squares de cette périphérie et dorénavant par la petite ceinture, une vraie voie réservée aux piétons, joggers ..et randonneurs. En effet, alors que les Parisiens avaient l’habitude de se mettre en orbite au volant autour de la capitale sur le Périph ou les boulevards de Maréchaux , on leur offre aujourd’hui de superbes balades sur les divers tronçons aménagés de cette ancienne voie ferrée . A ce sujet, je ne saurais trop vous conseiller de découvrir la passionnante histoire de cette épopée sur le site officiel La Petite Ceinture .

La Petite Ceinture ferroviaire de Paris au XIXe siècle
Les tronçons ouverts aux piétons et ceux en travaux

Ces immersions sur de tels axes sont assez surprenantes. Vous tournicotez par des rues et placettes au gré du GR puis vous virez soudain pour emprunter les escaliers aménagés ou prendre un ascenseur et vous retrouver vingt à trente mètres plus bas dans une coulée rectiligne qui se déroule sur parfois un kilomètre ! Avec une question :  » comment je la quitte!? ». Mon autre véritable surprise fut la traversée de la Cité Universitaire ( j’ignorais même que l’on puisse la faire !) . Ce parcours verdoyant me mène ainsi au Cimetière de Montrouge bordées de cités de brique et enfin au Parc André Citroën. Deux énormes serres , un ballon géant sur une pelouse menant vers la Seine, une arcade de RER C en toile de fond, l’endroit est plutôt agréable, des parterres de jets d’eau font le bonheur des jeunes parisiens les jours de canicule.

On y trouve également une des six fontaines naturelles puisant l’eau pure dans la nappe phréatique de la ville. Les habitants du quartier y font le plein régulièrement. Après avoir enjambé la Seine au Pont de Garigliano , je tombe quai Louis Blériot sur le mur magnifique de pelote basque de Paris, quelques buvettes et de petits centres sportifs improbables . Décidément pas un mètre carré de libre dans cette métropole de 2.5 millions d’âmes intra-muros ! L’arrivée à la gigantesque Porte de St Cloud est plutôt déroutante. Le GR75 y a pourtant trouvé deux squares en enfilade coincés entre cette place en étoile et le périph à demi-souterrain. Plus loin , le Parc des Princes semble avoir atterri sur l’artère bruyante puis le rutilant centre Molitor . (Adhésion à 3000 € l’année sur parrainage et à 150€ la journée de piscine !) Il est très très loin le temps ou j’allais dragué sur la patinoire ! Après 16 ou 17 km, je quitte le GR75 pour rejoindre le métro Michel-Ange-Molitor dans le très chic XVIe arrondissement . Prochaine étape et dernière étape : des serres d’Auteuil jusqu’à la porte de la Villette .

GR75 – Tour de Paris Part. 1 Cité des Sciences -Bibliothèque Nationale 14 km

Pourquoi tout randonneur parigot doit-il mettre un jour cette balade à son programme ? Parce qu’il connaît peu , mal ou carrément pas la capitale où il habite !! D’abord parcourir le GR75 Est un formidable jeu de piste de 50 km donc un excellent et amusant exercice pour apprendre à suivre un GR et s’orienter . Et celui-ci n’est pas des plus faciles car les fameuses marques blanches et rouge se perdent dans le mobilier urbain ou sont souvent recouverts de stickers ou de pubs en tous genres !

Topoguide FFRP GR75 – 50 km de balade à pied aux frontières de Paris
Partie 1 – Cité des Sciences Porte de la Villette – Grande Bibliothèque 14 km

Mais rien d’insurmontable, il suffit en premier lieu d’investir 4,90 € dans le TopoGuide de la FFRP et utiliser par exemple Iphigénie en App de randonnée. Le TopoGuide propose ce grand tour au départ de la Porte de la Villette, à la Cité des Sciences . Et je vous conseille de le suivre très attentivement. Il comporte une foule d’infos historiques passionnantes. Voici dont la partie 1 de mon tour, soit 14 km parcourus jusqu’à la Bibliothèque Nationale en face de Bercy .

J’y ai découvert des églises, des squares et des panoramas tout à fait inconnus. Prenez cette balade comme une petite exploration urbaine où il est agréable de pique-niquer dans un quartier nouveau , de profiter des bistrots et boulangeries omniprésents sur cet itinéraire . OUI ! on se perd parfois et l’on improvise un nouvel itinéraire sur l’App Gps . A noter au passage que le GR ou PR (s) affichés ne suivent pas toujours le balisage du terrain à cause des mises à jours. Rien de grave et puis il existe toujours une station de métro ou un tram pour improviser son retour . Bonne balade et à bientôt pour partager vos impressions sur ce blog.