Archives pour la catégorie rivière

La rando se mord la Queue-lez-Yvelines

La forêt de Rambouillet reste la grande rivale de celle de Fontainebleau, en terme d’itinéraires (77) de randonnée. Laissons un moment les jolies balades autour du château pour explorer la partie du Nord du domaine et plus précisément la forêt des 4 piliers avant de plonger plus au sud.

La forêt des 4 piliers, point de passage de cette belle randonnée de 24 km dans les Yvelines

L’itinéraire en boucle proposé part de la gare de Garancière-La Queue (ligne N SNCF -direction de Dreux en gare Montparnasse pour les parisiens). Il s’agit d’un très beau parcours de 24 km environ avec deux trois bosses offrant un dénivelé de plus de 300m+ au final. Les passages en sous-bois restent majoritaires et je vous conseillerais de réaliser cette randonnée en période sèche sachant que de nombreux petits cours d’eau rendent la zone très humide les jours de pluie.

la nature dans toute sa splendeur au mois de juillet .

Un patchwork flamboyant de bruyères et de fougères

En ce mois de juillet et par une journée très lumineuse, la nature nous gratifie d’un festival de couleurs. Les chênes se mêlent aux bouleaux et aux châtaigniers alors que les fougères d’un vert éclatant dominent les bruyères et autres fleurs de printemps. Sublime ! Les sentiers sablonneux typiques des forêts de pins rendent la rando confortable. Le chemin se devine parfois entre ces fougères qui frôlent par endroit les épaules ou se perd dans de longues allées. Rien d’étonnant à ce que l’on partage cet espace avec les cavaliers et les VTT , chacun y trouve son compte d’évasion. Vous y rencontrerez d’ailleurs de nombreux haras et clubs équestres dans les environs. Cette randonnée vous fera passer par le fameux GR22 , un magnifique sentier qui mène au Mont St Michel . Courage !

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .gpx

https://www.visugpx.com/piuIBCf3mV

Idée rando : Samoreau d’une rive à l’ autre de la Seine

La Seine et Marne, le plus vaste des départements d’Ile-de-France, offre une infinité d’itinéraires de randonnée pour celui qui sait en composer le tracé. Les mois d’été le randonneur rêve de sous-bois lui procurant l’ombre aux heures de canicule, il cherche à cheminer le long de l’eau pour y trouver la fraîcheur, pour s’y reposer .

Une très belle randonnée de part et d’autre de la Seine avec au final une petite incursion en forêt de Fontainebleau toute proche.

Il lui suffit de prendre une carte au 1:25.000e , d’identifier quelques GR et PR, décrypter les reliefs et la nature de l’environnement, choisir les gares pour y accéder et puis laisser parler ses envies en évaluant le nombre de kilomètres sur cette carte papier de l’ IGN ou sur un logiciel comme Openrunner. En amont de Paris la Seine déroule ainsi sont cour dans des univers très variés que découvrent les marcheurs le long de ses rives, soit près des flots , soit sur les hauteurs de ses coteaux. Nous sommes descendus cette fois à la gare de Samoreau pour commencer une boucle sur la rive droite du fleuve afin d’atteindre le petit port de Champagne-sur-Seine. Le sentier serpente dans une étroite bande boisée puis après une dizaine de kilomètres, débouche sur le pont de Champagne-en-Seine, l’occasion de passer rive gauche pour remonter

Une randonnée en boucle depuis Samoreau conjuguant les passages en forêt et la traversée de Champagne sur Seine et Thomery

vers Thomery. Le chemin se veut plus roulant, nous partageons dorénavant l’espace avec les cyclistes et les poussettes. Nous pénétrons discrètement dans les propriétés privées en ouvrant et refermant les portes du passage laissé libre aux mariniers. La chaleur de juillet invite les plus audacieux des riverains à la baignade ou à hisser les voiles des dériveurs légers et se mettre au stand up paddle. Il est plus de 13h, les BBQ émoussent notre appétit, le pique-nique ne peut plus attendre !

La chaleur de juillet entre baignades sauvages et bronzette. Une belle passerelle aide à franchir le Loing.

Quoi de plus agréable que de poser son sac sur l’herbe et regarder passer péniches et bateaux de plaisance en balade avant de s’offrir une sieste réparatrice pour repartir vers le nord. Depuis quelques années, les communes et la région Ile-de-France poursuivent l’aménagement des bords de Seine aussi bien en amont qu’en aval de la capitale. Les chantiers navals de jadis ont fait place aux aires de repos et de jeux, les usines désaffectées s’égrainent au fils des anses , des ponts de béton propulsent des autoroutes et les lignes RER d’une rive à l’autre. Changement d’époque, autre ambiance.

Le sentier de randonnée s’y glisse dessous et se colore de fresques et de tags sur les piles des géants. Nous traversons Thomery, une jolie petite ville dont les vignes et le bon vin ravissaient naguère les meilleures tables parisiennes.

La maison de Stéphane Mallarmé à Vulaibes-sur-Seine

Un circuit spécial fait le tour de ce vignoble vertical accroché aux murs d’un dédale de ruelles. Avant de rejoindre la gare de Samoreau et revenir vers Paris, selon l’heure, ne manquez pas d’aller visiter la maison où vécut le poète Stéphane Mallarmé à Vulaines-sur-Seine.

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .gpx :

https://www.visugpx.com/CChQZ1NmWi

Idée rando : chemin Jean Racine St rémy-les-Chevreuses

La Haute Vallée de Chevreuse reste un formidable cocktail de découvertes à la fois nature et culturelles . Le randonneur y trouvera un terrain de jeu varié en alternant les passages dans une forêt parfois très vallonnée , des plaines et enfin sur les berges de l’Yvette dont le réseau hydrographique de ses affluents offre une foule d’itinéraires. Celui que j’ai sélectionné passe au nord de sa vallée et débute par une bonne montée vers le château de la Madeleine . Une fois au sommet vous avez un joli panorama sur St Rémy et Chévreuse .

Une boucle Nord de 24 km à partir de la gare de St Rémy Les Chevreuses

Ce parcours vous mène ensuite à découvert jusqu’à Millon-la-Chapelle puis Romainville. Vous passez devant les Granges de Port-Royal qui abrite le Musée National, un site traversé par le fameux Chemin Jean Racine. Ce circuit linéaire est long de 5,6 km et constitue une belle balade pour découvrir rapidement cette région des Yvelines. A votre retour vers st Rémy (notre gare de départ et d’arrivée), vous aurez l’occasion d’ admirer l’Ancienne Abbaye de Port Royal des Champs qui trône dans un écrin de verdure. Le PNR descend ensuite plein sud vers la gare . Cette boucle de 24 km ne présente pas de forts dénivelés, les bons marcheurs mettront de 5 à 6 heures.

Le dramaturge Jean Racine était tombé amoureux de cette région et aimait s’y perdre de longues heures.
L’explosion du printemps dans les Yvelines entre plaines et forêts.

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .gpx https://www.visugpx.com/2Y9ttAzRR1

IDEE RANDO : LA BOUCLE DE TRIEL SUR LES HAUTEURS DE LA SEINE (25 km)

Cette longue randonnée de 25 km se déroule en boucle depuis la gare SNCF de Triel (ligne de Mantes-La-Jolie au départ de la gare St Lazare à Paris) . Ce parcours vous offrira de beaux panoramas sur la Seine sur la partie nord. Le premier tronçon d’une douzaine de kilomètres passe majoritairement en forêt jusqu’à la jolie ville de Meulan.

Je vous conseille de pique-niquer sur les berges au bas du pont. Le retour se fait par les Mureaux et Vernouillet. sur terrain plat, une fois la Seine franchie. Il alterne entre petits bois et zone pavillonnaire calme mais sans trop d’intérêt . Cette randonnée présente quelques dénivelés sur la première partie en suivant les GR1 et GR2 . A ce sujet, le tracé du GR1 a été modifié suite à quelques glissements de terrains ou effondrement de carrière. Donc, vérifiez votre parcours si vous disposez d’une carte un peu ancienne . Bonne balade !

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .gpx : https://www.visugpx.com/c6ziN8gnEa

Idées rando : les méandres de la Seine sur le GR2 depuis Melun (77)

Avec l’ arrivée de la saison estivale, les randonneurs parisiens trouveront un peu de fraîcheur en suivant les méandres de la Seine sur le GR2 . le GR® 2 dans sa traversée de l’Île-de-France est un itinéraire de 260 km qui vous emmène de Montereau-Fault-Yonne à Vernon-sur-Seine.

Un itinéraire de 22 km du GR2 qui suit les berges de la Seine. Il est cyclable sur presque sa totalité .

Sur cette portion sud en Seine-et-Marne , vous partirez de la gare de Melun et remontrez le cours de la Seine jusqu’à celle de Samoreau. Cette jolie balade longue de 22 km ne présente guère de difficultés. Les plus aguerris peuvent allonger à loisir cet itinéraire en pénétrant davantage dans la forêt de Fontainebleau toute proche et profiter du fameux relief bellifontain.

A voir : les Affolantes du quai de la Ruelle . Ces demeures de villégiature, construites le long du fleuve de 1830 à 1914, de Saint-Mammès à Seine-Port en passant par Thomery, Samois-sur-Seine, Héricy, Bois-le-Roi, Boissettes, appartenaient à des industriels et des commerçants melunais et surtout parisiens. Avec l’arrivée du chemin de fer, ils bâtissent ces villas pour y passer l’été et les week-ends au vert, entre forêt et cours d’eau.

Dans son livre, Marie-Françoise Laborde, architecte et auteure du livre Les Affolantes des bords de Seine, revient en détail sur ces villas : «D’un point de vue social, elles représentent l’accès de la bourgeoisie à une certaine richesse. Elles ont bouleversé l’économie locale. Le personnel, du chauffeur à la nourrice, était issu des villages avoisinants».

Aujourd’hui encore, une cinquantaine de demeures sont visibles de Seine-Port à Saint-Mammès. «Elles appartiennent à des propriétaires privés et on ne peut pas visiter les intérieurs. Il faut débourser au moins un million d’euros pour en faire l’acquisition », souligne l’auteure.

Arrivés à Vulaines , vous aurez aussi l’occasion de visiter en saison le Musée Départemental Stephane Mallarmé et surtout son magnifique jardin.

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .gpx https://www.visugpx.com/nwGmDbapnO

A emporter dans le sac à doc la carte IGN 1:25.000e

LES MEILLEURES RANDOS special déconfinement IDF

Les forêts sont à nouveau ouvertes aux randonneurs ! C’est le moment de faire le point sur les possibilités offertes aux franciliens d’aller s’immerger en pleine nature avec les transports en public, notamment aux possesseurs du pass Navigo , la certitude de rester dans le rayon des 100 km autorisés !

Le réseau des transports publics SNCF et RATP dessert la plupart des domaines forestiers de la région .
Détails des principales lignes -Zones desservies par le pass Navigo

RECOMMANDATIONS AU 8 MAI 2015 : Tout rassemblement au-delà de 10 personnes est interdit, même pour les groupes de randonneurs . Evidemment, le port du masque et la distanciation physique s’impose . Une bonne occasion de ne plus voyager, marcher ou pique-niquer en troupeau !!

Ile-de-France, un terrain de jeu de 260.000 ha

Le domaine boisé d’Ile de France est l’un des plus beaux de l’Hexagone . avec plus de 260.000 ha ! Le GR1 , le pionnier des sentiers balisés en fait le tour sur une distance de 670 km . La plupart des clubs de randonnées de la région le réalisent par étapes de 20 à 40 km, toujours de gare à gare. Les Chemins de Compostelle font toujours rêver aussi le grand randonneur francilien .

SELECTION 38 randos testées et approuvées

https://wp.me/p6NqC2-Qn

GR1 , une balade de 670km autour de l’ile de France
St Jacques de Compostelle n’est qu’à 1770 km ! Courage.

L’historique GR655 part de la tour St Jacques à Paris et traverse toute l’Ile-de-France et le territoire jusqu’à St Jean-Pied de-Port , puis s’enfonce en Espagne sur le Camino de Françès. C’est l’occasion de tester (modérément lors de la reprise) votre équipement de futur pèlerin sur quelques étapes et de dégager les kilos excédentaires (pas les vôtres , ceux du sac. Quoique.. )

20 randos pour les amoureux des canaux et rivières :

https://wp.me/p6NqC2-1tQ

forêt de senart, décrassage de fond en Combs

Cette randonnée de 22 km est réalisée en boucle et se présente comme un parcours mixte entre découverte du milieu périurbain de Seine-et-Marne et grande balade dans la forêt de Sénart. Côté histoire, ravagé par un incendie en 2006, cet espace domanial royal a été replanté de chênes, de bouleaux et de hêtres . Comme la plupart des forêts aménagées sous le règne de Louis XIV et Louis XV, elle est parcourue de grandes allées rectilignes favorisant la chasse à cours, ainsi que de grands carrefours en étoile. Les randonneurs amateurs de dénivelée resteront sur leur faim, Sénart est hélas désespérément plate. Pour tout combe, ils devront se contenter de Combs-la-ville ! (gare de départ et d’arrivée et ce depuis la Gare de Lyon par le RER D ). Ce parcours est revanche très agréable et bucolique sur les bords de l’Yerre entre Bussy-St-Antoine et Brunoy. Bref, je recommanderais davantage cet itinéraire pour un entraînement tonique de marche nordique voire une bonne virée en VTT la tête dans le guidon afin de varier les plaisirs.

Téléchargez la trace de cette randonnée : https://www.visugpx.com/5c6eeSA3t4

Truc : faites un clic Droit pour ouvrir les images agrandies dans un nouvel onglet

Carte IGN au 1:25.000e

REVISITEZ VOS CLASSIQUES : Foret de Versailles – Etangs de la MINIERE

La forêt domaniale de Versailles s’étend sur plus de 1000 ha dans les Yvelines (78). Véritable patchwork de zones boisées imbriquées dans le tissu urbain, elle fait le bonheur des randonneurs, amateursVTT ou joggers franciliens . Voici un parcours d’une vingtaine de kilomètres entre étangs et collines.

Il est facile de rejoindre la forêt en transport en commun. La gare la plus proche est celle de Versailles-Chantier par la ligne N SNCF. Dès votre sortie, contournez la gare et piquez directement par la droite en direction du sud. Après avoir retraverser les voies, vous rejoindrez le GR11 en passant sous la N12 . Vous êtes alors dans le Bois du Cerf Volant et la route de Sabaques vous conduira à la Route de la Porte de la Minière et ses étangs.

Une longue balade de 20 km qui suit la Vallée de la Bièvre et ses étangs .

La première pièce d’eau rencontrée est l’ Etang de Geneste. Vous suivrez ce joli sentier jusqu’à la station d’épuration avant d’atteindre l ‘Etang du Val d’Or. La Route de la Fontaine Blanche suit les berges au bas de coteaux escarpés.

L’étang du Moulin du Renard

Il vous faut maintenant contourner le magnifique étang du Renard . Une fois sur l’autre berge , vous pourrez faire la pause déjeuner de cette randonnée sur l’aire de pique-nique qui domine l’étang .

Vous avez alors parcouru une dizaine de kilomètres et vous longerez les étangs sur l’autre rive pour retrouver le cour de la Bièvre pour reprendre un train sur la ligne du RER C qui traverse interminablement Paris . La balade jusqu’aux gare est agréable et suit un sentier bien propret.

Bois de la Garenne des Loges
Le magnifique viaduc de Buc bâti au XVIIe pour alimenter la capitale sous le règne de Louis XIV.

Téléchargez la trace de cette randonnée :

https://www.visugpx.com/kGjRwn61pF

Comme la plupart des forêts domaniales, celle de Versailles est également très bien balisée afin de se repérer sur les nombreux carrefours en étoile. La carte IGN ne sera pas de trop !

Randonnée relativement facile. Le week-end , durant les beaux jours, randonneurs, familles à poussette et VTT cohabitent parfois difficilement dans cette forêt très fréquentée

Randonner dans les PNR d’Ile-de-France : le Gâtinais français

Lequel d’entre nous, randonneurs franciliens infatigables et curieux, ne s’est-il jamais posé la question en regardant  sur sa carte IGN d’un air dubitatif  la légende d’un sentier intitulée :  PNR.  Alors Késako ? S’agît-il de parcours de petite randonnée particulier ? D’un parcours naturel régional ? Presque ! Un PNR est en fait un Parc Naturel Régional . Il en existe 4 en ile-de- France : Le  Vexin,  l’Oise -Pays de France,  celui de la Haute Vallée de Chevreuse et enfin le  PNR du Gâtinais Français .  Ces territoires protégés répondent à une même charte dont les grands objectifs sont la protection du patrimoine, de la flore et la faune, ainsi qu’un encadrement  rigoureux au niveau du développement urbain.  Ils ont adopté également la même charte graphique dans leur logo. Ils présentent aussi la même étoile  stylisée.

Le Parc Naturel Régional Gâtinais Français un formidable terrain de jeu de 75.000 ha 

Ce territoire de 75.640 ha a été labellisé PNR en 1999. Il compte environ 82.000 habitants répartis sur 69 communes : 36 dans l’Essonne et 33 sur la Seine et Marne . Le PNR fait partie d’une entité historique qui englobait à l’époque deux autres départements : le Loiret et l’Yonne. On parlait alors dans le royaume de France  de Gâtinais orléanais , Grand Gâtinais et Gâtinais français . Aujourd’hui promeneurs paisibles et randonneurs en quête d’espaces apprécient ses paysages très contrastés composés d’un bon tiers de bois et forêts s’entremêlant aux terres agricoles. Le Gatinais est également appelé « le Pays des mille clairières et du gré« . Depuis des millénaires l’érosion a façonné les perspectives. Le gré surgit ici sous forme de chaos providentiels pour la pratique de la varappe. Là, d’anciennes carrières rappellent l’importance de ce matériau très utilisé  dans les constructions de naguère. Quatre  cours d’eau ont poursuivi ce travail de sculpture : la Juine, L’Essonne, l’Ecole et bien sûr la Seine. Et les sentiers  ne manquent pas dans le Gâtinais pour s’imprégner de cet univers qui repousse vers l’Est son périmètre au travers de la forêt de Fontainebleau. Regardez la carte ci-jointe , curieux découpage n’est-ce pas ?  La belle forêt Domaniale des 3 Pignons (et son fameux circuits des 25 bosses) n’a pas été englobée dans ce PNR ! Qu’importe, ce périmètre biscornu n’arrête pas pour autant le randonneur  dans sa progression vers Milly-la Forêt et son incursion dans l’immense domaine royal .

 

Afin de découvrir ce Gâtinais français, je vous invite à suivre l’itinéraire proposé. Si vous êtes parisien , prenez le RER D depuis la gare de Lyon en direction d’Etampes, puis stoppez à l’ arrêt de Maisse. Une large boucle de 23 kilomètres vous ramène ensuite à la Gare de Boutigny, sur la même ligne. Durant cette randonnée, vous aurez la possibilité de faire une pause à Milly-la-Forêt pour un éventuel ravitaillement. Ce parcours  très verdoyant ne présente pas de grandes difficultés. Trois jolies bosses lui confèrent un peu de dénivelé, principalement  dans la forêt de Fontainebleau .

Ces quatre Parcs Naturels Régionaux à cheval sur plusieurs départements, facile d’accès et d’une grande variétés vous feront découvrir la région IDF sous ses meilleurs aspects.

 

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .GPX

https://www.visugpx.com/2qIiNljSqZ

GR34- D’une rive à l’autre de la rivière d’Auray (56)

Un GR34 comme en points de suspension que je consomme depuis des années à chaque fois avec le même plaisir, que je déguste dans le désordre, par tronçon au gré de mes voyages en Bretagne. Je l’avais abandonné à la presqu’île de Crozon, puis  perdu de vue  quelque part vers Arradon, dans le Golfe du Morbihan. L’idée étant de nous rendre à Auray, je décidais de le reprendre cette année à Locmariaquer à l’entrée de la  « Petite Mer ». En vacances près de Sarzeau, le plus simple était de rejoindre ce bourg par la mer depuis Port-Navalo sans avoir à faire le tour complet du Golfe en bus. Car fin septembre tous les bateaux passeurs cessent leur activité. La traversée vers Locmariaquer dura 25 minutes. Avant de remonter vers Crac’h,  mon amie Christine m’entraîne sur les vestiges de la préhistoire dont elle raffole, dans un de ces fameux tumulus vieux de 5 à 6 000 ans qui abritaient alors une sépulture au fond d’un tunnel de granite.  Certes, nous avons raté sans doute un ou deux dolmens ce matin-là…  En regardant de près la carte IGN, cette portion est  légendée « GR34 Chemin d’accès », il fait partie de ce sentier côtier nommé « Tour du Golfe », une bien belle balade de 190 km. A Kerdreven, cet itinéraire rejoint le fameux GR34, le chemin des douaniers qui se poursuit ainsi vers le Nord et suit les côtes de  Bretagne jusqu’au Mont Saint-Michel… mon point de départ ! Lors de cette remontée vers Auray, nous longeons au début une succession de parcs à huîtres. Même en ce début de saison plutôt chargé, certains ostréiculteurs accueillent avec plaisir les randonneurs autour d’un plateau de coquillages et verres de blanc. Il a bien fallu s’arrêter !

Lire la suite GR34- D’une rive à l’autre de la rivière d’Auray (56)