foret de Nemours-GR13

GR13 : lâche ta Souppes y’a du bouleaux à Nemours !

randonnée Souppes Nemours Seine-et-Marne

foret de Nemours- randonnee sur le GR13
La forêt de Nemours..on the rocks

Il y a des randos qui vous tirent de l’hibernation et vous redonnent la pêche pour  une semaine. Celle-ci fait partie des anti -dépresseurs qui devraient être remboursés par la Sécu car  son efficacité  dépasse les 250%  ! Ce dimanche -là j’avais volontairement écarté le parcours commando de 27 km à Rambouillet proposé par Cyril de Sport et Nature pour suivre  celui de Geneviève, sympathique guide, également active auprès des Amis de la Nature, une organisation orientée  davantage « sénior ++ « . (dixit GH). J’avais convaincu Christine d’y participer en lui jurant que la météo serait magnifique, les chemins asséchés et que les 22 km en forêt de ..Fontainebleau seraient une partie de plaisir. Nemours.. Fontainebleau,  on peut se tromper  et je n’étais pas loin de la vérité comme nous le verrons. Eh bien malgré ces conditions météo exceptionnelles, cette distance agréable, nous n’étions à la Gare de Lyon que cinq marcheurs de la dite association à monter dans le train en direction de Montargis pour un départ

foret de Nemours- GR13 - Randonnee en Seine et Marne
La plage es encore loin malgré les apparences !

de rando prévu à Souppes-sur-Loing. (Que  l’on qualifiera pour la circonstance de Souppes sur loin car le trajet dure tout de même 1h18 mn).  Rien ne pressait, on prit  le temps d’une pause café sur la place du marché en quittant la gare . Après deux mois à patauger , une semaine  de balade en Bretagne option frigo, je savourais ce matin-là les premiers rayons chauds d’un soleil  printanier sur le GR13  en remontant vers Nemours mais aussi un plaisir non dissimulé de randonner en petit groupe. Encadré par quatre randonneuses de choc, je découvrais ce sentier de Grande Randonnée francilien. Peu de temps après avoir quitté la gare, le chemin traverse une vaste plaine agricole, paradis de la betterave fourragère. Equipée d’une photocopie noir et blanc du parcours (et du pitoyable Google Map),

randonneuses dans la foret de Nenmour - Seine-et-Marne
Danièle, Geneviève, Sylvie, Chris.. les baroudeuses .

Geneviève réussit cependant à nous offrir une vue imprenable sur l’autoroute A15 dans une jolie impasse boisée, une autoroute évidemment infranchissable ! Un demi-tour réglementaire s’imposa afin de reprendre le GR13. Le joli bourg de Poligny marque l’entrée dans la forêt de Nemours qui ressemble comme deux grains de sable à celle de Fontainebleau. Comme quoi.. Ce domaine mérite vraiment le détour et que l’on s’y attarde . Ce fut justement le second cadeau offert par notre guide sous la forme d’une boucle anti-horaire de 3 km au départ du GR. Ce magnifique PR sillonne au milieu des plantations de  jeunes bouleaux (d’où ce titre hilarant) et de pinèdes parsemées de rochers d’allure très bellifontaine. Immergés dans ces dédales de troncs blancs, nous progressons dans le silence sur un sol souple avant d’aborder les premières bosses. La lumière encore hivernale sculptait le décor minéral et végétal de formes surprenantes et chacun pouvait donner cours à son imagination. Les VTT ne s’y aventurent guère  et les adeptes de la varappe partagent ici leur passion on the rocks. Cette boucle passait dans de profondes clairières sablonneuses bordées de pins. Pour un peu, on se serait cru un instant au bord de la mer, quelque part dans les Landes ou en Bretagne . Après avoir gravi le Pain de Sucre local et passé devant la fameuse grotte du Troglodyte, retour vers Nemours, en prenant à nouveau le GR13. Cette fin de rando devait être en principe plate et facile selon notre meneuse du jour. Hélas petite erreur de lecture  de dénivelé, randonnée Seine-et-Marne- Forêt de Nemours il n’en fut rien.  Le baliseur de la FFRP a  en effet tracé ici une succession interminable, usante mais splendide de bosses ! Le soleil déclinait, Danièle montra un premier signe de lassitude , voire d’inquiétude quant à reprendre un train à l’heure. Prévoir un rendez-vous après une rando n’est jamais une bonne idée. Surtout lorsque le GR13 se ramifie et part dans tous les sens en arrivant près la ville ! Un peu cassée et bougonne, Danièle décida de quitter le groupe pour contourner un mur de rochers.  Guidé par Iphigénie sur le smartphone, je la suivis accompagné de Christine et Sylvie, abandonnant Geneviève à son entêtement dans une ultime ascension himalayenne en solo sur le sentier balisé. Nous la retrouvions plus loin sans pour autant la convaincre que mon GPS nous mènerait plus facilement vers le centre ville. Peu de temps après un bus providentiel nous conduisit  à la gare de Nemours où tout le monde se retrouva enfin. Je ne saurais trop vous conseiller cette randonnée car elle offre une multitude de panoramas et de terrains dont le dénivelé rompt avec tout risque de monotonie. Toutefois, essayez d’optimiser un parcours plus linéaire dans cette très forêt superbe,  avec un retour soit par Bagneaux,  soit par Nemours.

Téléchargez la trace de cette randonnée  : https://www.visugpx.com/Urgg6KKn9j

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.