Archives du mot-clé Forêt Fontainebleau

IDEE Rando tonique à fontainebleau 18 km -de gare à gare

Cette randonnée assez courte cache bien son jeu. Ce très beau parcours de seulement 18 km emprunte en effet les fameux sentiers Denecourt et cumule un joli dénivelé au final avec l’alternance de passages en terrain plat. C’est aussi de profiter de l’hiver pour découvrir des panoramas moins connus cachés par la végétation estivale. Cette randonnée se faufile entre les fameux rochers de gré qui peuvent être très glissant les jours pluvieux.

Cette randonnée de 18 km débute à l’arrêt en forêt de Fontainebleau et se termine à la gare d’Avon. Côté train, il y a un TER toutes les demi-heures environs jusqu’à la gare de Lyon.

Téléchargez la trace de cette randonnée :

https://www.visugpx.com/xazEXLLqr6

les marcheurs à Fontainebleau

Rando on the rocks de Fontainebleau à Bois-Le-Roi

Un joli parcours de 22 km alternant sentiers de Denecourt et longues allées

Cécile et Christian dans la version walking in the rain

Lorsque le  temps est plutôt grisouille et que ça gadouille en Ile -de-France, rien de tel qu’un repli stratégique vers une valeur sûre de la rando : Fontainebleau et ses sentiers sablonneux répartis sur les 25.000 ha de forêt, dont 450 ha de réserves biologiques.  Y a de quoi faire et pour tous les goûts. Et comme en témoigne Christian notre guide à Sport et Nature en ce jour pluvieux  :  » Je parcours le domaine depuis plus de quinze ans et je découvre encore de nouveaux itinéraires  !  »  . Si cette forêt ne présente plus vraiment de dangers depuis des siècles, les brigands ayant désertés les lieux,  elle est cependant traversée par l’autoroute A6, les Nationales 6 et 7  ainsi que des routes secondaires, autrement dit autant de passages dangereux qui appellent le public à la prudence. Côté distractions de ce bac à sable xxl, les fameux rochers attirent  non seulement les grimpeurs  mais aussi une masse de randonneurs parisiens. Moins cassant que le fameux circuit des 25 bosses (19 km, 1100 m de dénivelé) , les sentiers Denecourt-Colinet offrent de formidables parcours tourmentés à souhait entre les blocs de calcaires, les pins, les fougères. Afin de tout connaître sur leur histoire et leur étendue, je vous invite à suivre le lien mentionné ci-dessous. Cette randonnée dominicale partait de l’ arrêt SNCF en pleine forêt proche d’Avon et se bouclait à la gare de Bois-Le-Roi, soit 21 à 22 km dont plus de deux heures à crapahuter par ces itinéraires historiques. Ce jeu de piste pourtant bien balisé en bleu se transforme parfois un véritable labyrinthe quand le marcheur distrait rate une marque. La randonnée en groupe important exige a fortiori  plus de cohésion car il est facile d’en égarer la moitié au cours d’une bifurcation mal indiquée voire effacée. Notre équipe ne comportait que 24 personnes ce jour-là, sauf erreur , personne ne fut perdu  ! Il existe de nombreuse grottes à Fontainebleau. Certains y squattent les nuits d’été malgré les interdictions dues aux forts risques d’incendies. Quant un bon crachin breton s’abattit sur le domaine lors du pique-nique, la grotte au point 8 du sentier Denecourt N°4  nous offrit un répit au sec  avant de repartir à l’assaut des rochers très très humides et ce pour encore 11 km. Faut bien l’admettre, avec  cette topologie les bâtons de marche deviennent encombrant et les parapluies de rando passent assez mal entres les blocs ! Et puis il est préférable de disposer de ses deux mains à certains endroits, sans parler pour autant d’escalade. Après ce long périple tortueux, rocheux, glissant et escarpé où la vitesse de progression fut plus que lente, cette boucle se termina par une séquence accélération sur de longues allées rectilignes du GR1 et du TMF (Tour du Massif de Fontainebleau), puis un court passage urbain jusqu’à la gare de Bois-le -Roi. Si vous êtes en avance, la  terrasse très agréable du bistrot permet de patienter  (et de se réhydrater  !) juste en face. Malgré un dénivelé cumulé de seulement 500 m, cette randonnée cache bien son jeu et peut s’avérer éprouvante par temps de pluie car le terrain truffé de racines, de pierres instables, mobilise davantage l’attention du randonneur. Enfin, dès l’automne, la plupart des buvettes sont fermées, prévoir donc le ravitaillement adéquat. La carte IGN locale  ou les App GPS sont évidemment fortement recommandées.

Téléchargez la trace de cette randonnée au format .GPX  ICI

Retrouvez toute l’histoire des sentiers Denecourt ICI

 

Claude-François Denecourt , le pionnier de la randonnée pédestre (1788-1875)

Comment un vétéran des armées napoléoniennes va consacrer quarante ans de sa vie à  faire de la forêt de Fontainebleau un formidable univers de randonnée, les 150 km des fameux sentiers bleus.

carte-sentiers-denecourt-colinet
une cartographie exemplaire

claude_franc%cc%a7ois_denecourt
Denecourt un militaire rigoureux et imaginatif

panneau-sentier
les fameux sentiers Denecourt-Colinet de Fontainebleau

Amoureux de la Seine et Marne, je vous ai souvent entraîné en randonnée dans ce département notamment sur les sentiers de la forêt de Fontainebleau. Les parcours s’y déclinent à l’infini dans une nature riche, luxuriante et dont les blocs de grès font le bonheur des passionnés d’escalade. Cet engouement pour ce domaine forestier de 25.000 ha situé au sud de Paris, ne date pourtant pas d’aujourd’hui. Bien avant moi et bien avant que les sportifs et les familles en fassent leur terrain de jeu et y prennent une bouffée d’oxygène dominicale, un homme avait déjà succombé à ses richesses : Claude-François Denecourt. Ce vétéran des Armées Napoléoniennes, alors sergent, est nommé concierge dans une caserne de Fontainebleau en 1832. Ses idées « républicaines » peu appréciées dans la hiérarchie militaire de l’époque lui valent d’être révoqué. Seulement âgé de 44 ans, l’ancien soldat ne cesse de s’émerveiller devant la forêt. Dès lors il va lui consacrer tout son temps , son énergie et une grande partie de ses économies pour assurer sa promotion auprès des « excursionnistes » . Denecourt n’a pas reçu une solide éducation. Il ne saura lire qu’à 20 ans grâce à l’aide providentielle d’un instituteur. Et pourtant il va publier rapidement son premier guide et ce à l’occasion d’une manœuvre militaire organisée en 1839. Il va en effet concevoir un petit

guide-denecourt
Des guides remis à jour durant des décennies

fascicule documenté de cartes afin de guider les troupes dans ce dédale alors peu accessible. De 1839 à 1848, Denecourt ne cesse de perfectionner ses ouvrages lors des publications successives. Dès 1842, Denecourt n’est plus qu’un simple guide accompagnant les marcheurs, il commence à tracer lui-même des sentiers de promenade avec l’ aide des carriers et autres tailleurs de pavés. A sa mort, on compte près de 150 km de sentiers fléchés en bleu afin que les promeneurs s’y repèrent facilement. Denecourt poussent encore plus loin son travail en aménageant des grottes et des fontaines ou encore en faisant construire une tour d’observation , la fameuse Tour Denecourt inaugurée en 1853 par l’Empereur Napoléon III. Dans sa quête de perfection, il baptise les lieux les plus remarquables. Près de 600 arbres et 700 rochers sont ainsi répertoriés avec des noms tirés de la mythologie ou de la littérature ou alors carrément inventés selon la typologie des sites. Sa notoriété s’accroit, bientôt les plus grands écrivains comme Victor Hugo, Lamartine, Alfred de Musset ou encore Georges Sand lui rendent hommage suite à un recueil de textes où Théophile Gautier le surnomme le « Sylvain de la forêt » , en référence à ces divinités romaines des Bois et des champs. Charles Colinet, l’autre « Sylvain » reprend le travail de Denecourt à sa mort et le poursuivra jusqu’en 1905. Les premiers chemins de randonnée balisés venaient de voir le jour. La description de ces itinéraires centenaires est parfaitement documenté sur le site de l’AFF (Amis De la Forêt de Fontainebleau) :http://www.tl2b.com/2000/01/connaissez-vous-les-sentiers-bleus.html

A consulter également la source Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude-Fran%C3%A7ois_Denecourt

Une randonnée de 22 km à Fontainebleau passant par deux des sentiers Denecourt-Colinet. Prenez le temps de découvrir les fontaines cachées dans le feuillage, les grottes et toutes les traces commémorant le travail de cet infatigable Sylvain.

Cet itinéraire débute par l’arrêt SNCF en forêt juste avant la gare de Fontainebleau-Avon, notre point de retour vers Paris Gare de Lyon. Téléchargez la trace .gpx en cliquant ICI

trace-fontain-12217profil-rando fiche-vu-rando

rando-denecourt-gorge-1 table-du-roi pic-nic-grotte

Héricy ou ailleurs, vive la rando en Seine et Marne !

trace-iphone
Joli parcours proposé par Geneviève , 22 km de sentiers et paysages très variés.

barque-seine
La Seine, sur les quais de Tomery

Il y a des matins d’automne où le soleil éclatant vous tire du lit un randonneur même terrassé par un rhume. Le temps de faire mon sac sans oublier la pile de Kleenex et une dose d’Aspirine, je rejoins mes camarades de Sport et Nature à la Gare de Lyon. Nous ne sommes pas les premiers ni les plus courageux . D’autres clubs encombrent déjà les quais des trains en partance pour Fontainebleau et tout le sud de la Seine et Marne. Rien d’étonnant, avec 12 millions d’habitants l’ Ile-de-France affiche la plus forte concentrations de randonneurs au kilomètre carré. Au menu de la journée , un recette concoctée par Geneviève, soit 22 km entre les gares d’Héricy et Veneux-Les-Sablons, de quoi éviter astucieusement la foule sur les sentiers. Notre guide fait partie des routardes que je classerais dans la catégorie des « cumulardes  de mandat » . Elle guide en effet des randonnées pour une autre asso : les Amis de la Nature. De cette structure vient aussi André, un « cumulard d’assos » un randonneur acharné, négociant en pinard, vintage qui marche depuis trente ans. Aujourd’hui le retraité s’offre trois sorties par semaine avec quatre associations différentes , dont l’inévitable RIF ! Sport et Nature fait donc partie d’une nébuleuse de clubs, asso privées , rattachés ou non à la FFRP. Les randonneurs-zappeurs vont ainsi de l’un à l’autre au gré des rencontres, de leur état d’âme … Notre camarade Michel fait ainsi régulièrement référence à ses anciennes amours du CIHM, une autre machine à loisirs populaires. Et comme celle de Geneviève, sa banque d’itinéraires est une vraie mine d’or dont profite désormais Sport et Nature. Quant à Robert dit « Bob » , notre président navigue allègrement avec OVS (On Va Sortir), le site géant à tout faire pour partager tout et n’importe quoi en tant que célibataire. Brefs, des hommes et des femmes d’expérience qui conjuguent passion et intérêts personnels , des responsabilités à géométrie variable ! Au fil des kilomètres, je découvre et suis le  parcours de Geneviève sur l’app Iphigénie. Je constate qu’il descend plein sud par le GR32 jusqu’à Champagne-sur Seine en suivant la courbe du fleuve. le chemin tortueux surplombe le coteau et s’enfonce dans des sous-bois superbes. On changera de rive à Tomery, une joli bourg d’une grande  tranquillité  et dont la vigne constitue le patrimoine historique. cabanonGeneviève nous installe pour la pause déjeuner au bord d’un « long sillon » , contruction typique de cette culture viticole locale. Trois tables avec bancs sous le soleil , que rêver de mieux ?! Comme d’habitude, c ‘est la ronde des desserts mais cette fois ci pas question de faire la sieste. Après un nouveau passage le long de la Seine, la guide nous entraîne sur les sentiers familiers de la Forêt de Fontainebleau. Des groupes de randonneurs squattent les aires de pique-niques, des connaisseurs . Après un court passage par le fameux TMF Tour du Massif de Fontainebleau) , direction Veneux par le GR1 . Les plus speed d’entre nous décident de prendre le train de 16h50 et forcent le pas . Alexandre, la tête dans les nuages décolle avec un autre groupe ! Pas grave c’est tout droit . Nous le rattrapons au bout d’un kilomètre, il est crevé le garçon mais serre les dents. Il faut dire que le rythme n’ a pas molli depuis le départ sans être pour autant épuisant . Les petits futés n’ont finalement pas eu leur train , nous les rejoignons à la gare. Exercice de strech collectif sur les rambardes SNCF , partage du restant de desserts histoire d’oublier les bonnes colories brûlées. Le train venant de Montereau ou Montargis (?) est plein comme un oeuf, la gare de Lyon a des airs de retour de vacances d’été tant la foule est dense. Mais nous sommes bien en automne, une saison splendide pour découvrir les itinéraires inédits de cette Seine et Marne décidément passionnante .

Un grand merci à Geneviève et Frère Eric, toujours efficace dans son rôle de collecteur d’impôt sur rando !

Richard Kirsch

Téléchargez la trace de cette rando en fichier .Gpx  ICI

Retrouvez toutes randos également sur le blog de Sport et Nature : sport-et-nature.org

 

picnic-tablesvignestenelle-penichetrompe-loeil-vangh

 

Tour du Massif de Fontainebleau (TMF Etape 2)

 

Gare de Fontainebleau-Avon >>> Gare de  Bourron-Marlotte (21 km)

TMF Etape 2
Un parcours de 21km entièrement en sous-bois

Le Tour du Massif de Fontainebleau (TMF)  nécessite plusieurs étapes en randonnée pédestre, environ 4 ou 5 selon le niveau des marcheurs . Pour cette seconde sortie sur le TMF, nous avons repris le départ à la gare de Fontainebleau-Avon vers  9h20 (Tarif Navigo ou Mobilis 5 zones 16,90€) . Ce matin-là les quais de la gare de Lyon grouillaient comme à leur habitude de très nombreux randonneurs matinaux , de cyclistes avec leur VTT sous le bras ou encore des grimpeurs encombrés de leur matelas. Ce sentier de Grande-Randonnée est parfaitement balisé. Il suit un bon moment le GR11.Vous le reconnaîtrez facilement par ses marques blanches et vertes. il peut arriver que l’on le perde de vue de temps en temps, mieux avoir la carte de la forêt de Fontainebleau dans le sac ou l’App Iphigénie sur son smartphone.

Profil TMF Etape 2
Un profil plutôt sage pour Fontainebleau

Pour être honnête, je dois admettre que cette portion du TMF n’est pas la plus intéressante , mais il faut bien boucler la boucle ! Le terrain est plutôt plat hormi quelques bosses , le sentier  rectiligne se perd parfois à l’horizon. Et quelques bonnes averses de grèle et un thermomètre bloqué autour de 8°c n’ont pas arrangé le moral des 30 courageux randonneurs de Sport et Nature.Bref ça pelait et nous avions tous envie de rejoindre rapidement  la gare de Bourron-Marlotte.Celle-ci est située à l’extérieur de la ville.

IMG_4223
le joli café de Bourron-Marlotte

Seuls les deux derniers kilomètres sous un soleil timide et un chemin sillonnant entre les fameux rochers nous ont redonné la pèche ce jour frisquet et grisouille. La nature en pleine renaissance afficha tout à coup un vert pétant sublime. Enfin. Prochaine étape prévue en septembre. Difficulté en prévision : il n’y a pas de gare sur le parcours avant 40 km ! Il va falloir imaginer une solution de transport.

Téléchargez la trace du parcours en .gpx  ICI 

Carte IGN recommandée : 2417OT   1:25.000e

 

 

 

 

Quelques infos sur la sortie  : 

  • Denivelé positif cumulé : 212 m
  • Denivelé négatif cumulé : 221 m
  • Altitude maxi : 126 m
  • Altitude mini : 52 m
  • Altitude moyenne : 85 m
  • Date de début : dimanche 24 avril 2016 10:05
  • Date de fin : dimanche 24 avril 2016 16:37
  • Durée totale : 06h32m42s – dont 01h54m46s de pause
  • Vitesse moyenne (sans les pauses) : 4.5 km/h (4h37m56s de marche)
  • Distance parcourue à plat : 15.97 km (3h29m40s)

 

 

Etape n°1- Le Tour du Massif de Fontainebleau (TMF 65 km)

Une étape tranquille entre la Seine et la forêt depuis la gare de Bois-le-Roi jusqu'à Fontainebleau.
Une étape tranquille entre la Seine et la forêt depuis la gare de Bois-le-Roi jusqu’à Fontainebleau.

Nous avons tous traversé la forêt de Fontainebleau en la sillonnant de part en part. Cette fois je vous propose un tour complet . Ce parcours s’appelle le TMF (le Tour du Massif de Fontainebleau) . Cet itinéraire de randonnée compte environ 65 km pour un cumul de dénivelés de 780m, donc rien de bien méchant. Un marcheur bien entrainé de niveau moyen peut l’effectuer par exemple en trois étapes. L’idéal sera de le faire de gare à gare ou prévoir un véhicule navette sur place. Cela dit, le TMF ne suit pas un parcours précis , il existe de nombreuses variantes présentées sur les sites répertoriant les traces GPS (format.gpx). Ce périple par les sentiers et parfois rocheux se veut plutôt destiné aux randonneurs à pied . IMG_3890Toutefois, on y croise souvent des VTT.  Il existe également un circuit vraiment cyclable de 50 km environ (voir la carte) . Cette belle balade est idéale pour découvrir toutes richesses naturelles du massif de Fontainebleau, en matière de végétation et de faune. Vous pouvez bien sûr débuter ce TMF à n’importe qu’elle gare du parcours. Pour cette première étape nous sommes partis de Bois-Le-Roi . Cet itinéraire suit une longue boucle de la Seine avance de s’enfoncer dans la forêt et rejoindre la gare de Fontainebleau-Avon. Les berges offrent de magnifiques aires de pique-nique ou de jeu pour les petits randonneurs.

Voilà, vous savez tout sur le TMF, un sympathique défi sportif pour les uns et un nouveau thème de randonnée très complet pour les marcheurs en quête de découvertes d’une forêt malgré  très fréquentée toute l’année.

Capture d’écran 2016-03-11 à 12.48.29
les principales pistes cyclables du TMF

Capture d’écran 2016-03-11 à 12.17.10
Un exemple du TMF , un parcours de randonnée de 65 km environ réalisable en 3 ou 4 étapes de gare à gare ou avec une voiture-navette.

IMG_3891 IMG_3893

7 idées de randonnée à Fontainebleau – de gare à gare

FTB 1 Dès l’automne la forêt de Fontainebleau se dépouille de ses artifices, elle se livre nue à l’oeil du randonneur ou à son objectif, tantôt voilée de brume, tantôt rayonnante sous le soleil d’hiver , et parfois sous un ciel d’une incroyable pureté.

La nature se met en veilleuse ou fait semblant de dormir. Les fougères encore recouvertes du givre de la nuit scintillent  dès les premières lueurs du jour comme des arbustes de Noël que l’on aurait oubliés en janvier. Lent et engourdi par le froid, le marcheur redécouvre les arborescences torturées longtemps cachées dans des manteaux de verdure. Les maîtres des lieux étendent leurs bras aux écorces moussues comme la pieuvre ses  tentacules, les troncs effilés font des haies d’honneur à leurs hôtes. Séductrice et sauvage, la forêt de Fontainebleau nous attirent ici sur ses tapis de sable et de feuilles mortes où de traîtres racines sont autant de pièges pour le marcheur-rêveur. Les rochers se sont dispersés dans le décor et laissent la place aux longues allées tracées par l’homme. Les kilomètres défilent au rythme de quatre toutes les heures. allée arbresRien ne nous presse vraiment , l’objectif s’attarde sur des mousses, des pierres, d’autres racines qui façonnent le sol , l’imagination vagabonde. Le soleil peine à se lever au-dessus de la cime des arbres, il contrarie les boussoles en désertant sa route vers l’ouest.

Afin de vous imprégner de ces charmes, je vous propose de venir y randonner à la journée sur ces itinéraires testés. Vous trouverez pour chacun eux distance et dénivelés ainsi que la possibilité de charger la trace GPS au format .gpx sur votre smarphone. Vous pourrez ainsi la suivre intégralement pas par pas . Le top du top est d’utiliser l’Application Iphigénie (IGN- 30€/an – toutes les cartes au 1 :25.000e France et Espagne).

Pour afficher les dénivélés, télécharger la trace .gpx  et le QR code :

Parcours n°1 –  25,2 km  http://www.visugpx.com/?i=5h3K1y3DG

Parcours n°222,9 km  http://www.visugpx.com/?i=5Qhyk0G23y

Parcours n°325,9 km  http://www.visugpx.com/?i=ugmajhmSGI

Parcours N°426,9 km  http://www.visugpx.com/?i=1408906809

Parcours n°5 22,9 km  http://www.visugpx.com/?i=1416910189

Parcours n°622,2 km   http://www.visugpx.com/?i=1421610098

Parcours n°720,4 km http://www.visugpx.com/?i=1419669433

 

Moret:loing - Nemours
Parcours n°1 – De Morêt-sur-Loing à Nemours.. mon amour !

                                 Cliquez sur les cartes pour agrandir l’image

Arret Fontain-Moret
Parcours n°2 – De Fontainebleau à Veneux-Les Sablons par la Seine et le Loing

Fontain - interieur -Bois le Roi
Parcours n°3 – De Fontainebleau-Avon à Bois-Le-Roi

 

Bourron -Morêt
Parcours n°4 – De Bourron-Marlotte à Morêt/Loing

autour de milly La foret
Parcours N° 5 – Randonnée autour Milly-La-Forêt et Fontainebleau

 

Fontain-Bourron:marlotte
Parcours N°6 – De Fontainebleau-Avon à Bourron-Marlotte

Bois le roi :Seine:Fontain
Parcours N°7 – De Bois-Le-Roi à Fontainebleau-Avon